L’embrasement d’une fin de siècle

Le contexte dans lequel j’ai découvert cet enregistrement est un peu particulier, et explique sans doute la forte impression qu’il m’a laissé depuis lors. Lundi dernier alors que je venais de rentrer chez moi après une longue journée de cours, les premières images de la cathédrale Notre-Dame de Paris en feu envahirent ma télévision. Après une heure passée à regarder cette vieille dame en proie aux flammes ainsi que le combat héroïque des pompiers pour la sauver sous le regard stupéfait des journalistes et de millions de français, j’avais besoin d’écouter de la musique pour trouver un peu d’apaisement et … Continuer de lire L’embrasement d’une fin de siècle

De l’exil en terres étrangères

Le nouvel album de l’ensemble Stile Antico, « In a Strange Land », met en lumière des compositeurs anglais de confession catholique qui connurent l’exil intérieur ou extérieur sous le règne de la très protestante Elizabeth Iere. La terre étrangère, évoquée par le titre de ce disque fait donc référence à un exil métaphorique pour des compositeurs comme William Byrd (c.1540-1623), resté en Angleterre malgré sa proximité avec les milieux catholiques et dont le Tristitia et anxietas exprime avec beaucoup d’intensité la détresse du croyant face au poids du péché, aussi bien qu’à un exil bien réel comme dans le cas de … Continuer de lire De l’exil en terres étrangères

Jeunesse et maturité

Le mois de janvier 2019 a été riche de belles sorties discographiques, mais il y a un album qui a été mon coup de cœur de ce début d’année, c’est le premier volume de l’intégrale des symphonies de Schubert par Edward Gardner et le City of Birmingham Symphony Orchestra. Gardner et le CBSO se connaissent très bien, car le chef anglais a été le principal chef invité de cet orchestre entre 2011 et 2016 et ils ont déjà enregistré ensemble une intégrale des symphonies de Mendelssohn. Enregistré les 9 et 10 juillet 2018, cet album comprend deux symphonies de jeunesse … Continuer de lire Jeunesse et maturité

Women’s fate

Katya Kabanová’s fate in Leos Janácek’s opera is to suffer and die. Such is the fate of many opera heroins. Such has been the fate of women for centuries. Katya cannot live and be happy, because women are not designed by society to live and be happy. Whether the story takes place in 19th century Russia as in the play which inspired the story of Janácek’s opera, or whether the story takes place in the 1970s as in the staging imagined by Richard Jones for the new production of Katya Kabanova at the Royal Opera House, the issue remains the … Continuer de lire Women’s fate

Une symphonie-monde

Gustav Mahler est actuellement l’un des compositeurs les plus présents dans les programmations des salles de concerts à Paris et le monde entier, pour le meilleur et pour le pire. Hier soir les spectateurs de la grande salle Pierre Boulez ont eu la chance d’écouter une très belle interprétation de la troisième symphonie du maître autrichien, une interprétation qui m’a beaucoup touchée et émue, au point d’en verser des larmes lors de la coda du dernier mouvement et de décider d’écrire tant bien que mal un texte sur ce concert pour essayer de trouver les mots pour décrire ce que … Continuer de lire Une symphonie-monde

Calendrier musical de l’Avent – 22

Bergen est une ville du sud-ouest de la Norvège, située au cœur de la région des fjords. Cette ville magnifique est aussi la ville de naissance du plus célèbre compositeur norvégien, Edvard Grieg, qui fut également directeur musical de l’orchestre philharmonique de Bergen. Depuis 2015, c’est Edward Gardner qui a la chance de diriger ce que le blogueur et mélomane éclairé « Carnets sur Sol », dont je ne peux que recommander la lecture, considère comme le plus bel orchestre au monde. L’orchestre Philharmonique de Bergen est non seulement l’orchestre scandinave le plus ancien, mais il possède des sonorités assez typiques des … Continuer de lire Calendrier musical de l’Avent – 22

Calendrier musical de l’Avent – 21

Vasily Petrenko a quelque chose d’un magicien. Il peut diriger n’importe quel orchestre, et d’un coup de baguette magique le transformer en orchestre russe. D’ailleurs les critiques anglais ont l’habitude de dire que le Royal Liverpool Philharmonique Orchestra, dont il est directeur musical depuis une dizaine d’années, est le meilleur orchestre russe hors de Russie. Leur dernier album, qui comprend la suite du Coq d’Or de Rimski-Korsakov et l’Oiseau de feu de Stravinski et qui vient juste de sortir, est parfait en cette période de Noël. Ce couplage de deux œuvres du début du 20e siècle permet de confronter le … Continuer de lire Calendrier musical de l’Avent – 21