L’odeur exquise des lilas

Cet enregistrement du Poème de l’Amour et de la Mer d’Ernest Chausson par Véronique Gens était attendu par beaucoup de mélomanes avec impatience. Parce que la diction parfaite, la sensibilité et l’intelligence musicale de cette grande soprano française a fait notre bonheur depuis de nombreuses années. Cette œuvre pour voix et orchestre du compositeur français fut originellement composée pour un ténor, mais les interprétations marquantes de cette œuvre ont pour l’instant faites par des sopranos comme Irma Kolassi, Felicity Lott or Victoria de Los Angeles. Véronique Gens avait déjà enregistré « Le temps des lilas », première partie de ce poème vocal, … Continuer de lire L’odeur exquise des lilas

Un moment de grâce

C’est dans « l’univers poétique de la cantate française » que la mezzo-soprano Eva Zaicik et les musiciens de l’ensemble baroque Le Consort nous invitent à pénétrer, comme l’explique le claveciniste Justin Taylor dans le livret de ce superbe album. La cantate française est née au début du XVIIIe siècle dans les derniers éclats du siècle de Louis XIV. C’est un genre qui rencontra beaucoup de succès dans la première moitié du XVIIIe siècle, et qui connut un changement de format dans les années 1730 avec l’apparition de la cantatille. Dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, la cantate est définie comme « un … Continuer de lire Un moment de grâce

In a blaze of late 19th-century music

The context in which I discovered this recording is a bit peculiar, and probably explains the strong impression it has left me since then. Last Monday when I had just returned home after a long day of teaching to high school students, the first images of the cathedral Notre-Dame de Paris on fire invaded my TV screen. After an hour spent watching this old lady engulfed in flames as well as the heroic struggle of the firefighters to save her from total destruction under the astonished gaze of journalists and millions of French, I needed to listen to music to … Continuer de lire In a blaze of late 19th-century music

L’embrasement d’une fin de siècle

Le contexte dans lequel j’ai découvert cet enregistrement est un peu particulier, et explique sans doute la forte impression qu’il m’a laissé depuis lors. Lundi dernier alors que je venais de rentrer chez moi après une longue journée de cours, les premières images de la cathédrale Notre-Dame de Paris en feu envahirent ma télévision. Après une heure passée à regarder cette vieille dame en proie aux flammes ainsi que le combat héroïque des pompiers pour la sauver sous le regard stupéfait des journalistes et de millions de français, j’avais besoin d’écouter de la musique pour trouver un peu d’apaisement et … Continuer de lire L’embrasement d’une fin de siècle

De l’exil en terres étrangères

Le nouvel album de l’ensemble Stile Antico, « In a Strange Land », met en lumière des compositeurs anglais de confession catholique qui connurent l’exil intérieur ou extérieur sous le règne de la très protestante Elizabeth Iere. La terre étrangère, évoquée par le titre de ce disque fait donc référence à un exil métaphorique pour des compositeurs comme William Byrd (c.1540-1623), resté en Angleterre malgré sa proximité avec les milieux catholiques et dont le Tristitia et anxietas exprime avec beaucoup d’intensité la détresse du croyant face au poids du péché, aussi bien qu’à un exil bien réel comme dans le cas de … Continuer de lire De l’exil en terres étrangères

Jeunesse et maturité

Le mois de janvier 2019 a été riche de belles sorties discographiques, mais il y a un album qui a été mon coup de cœur de ce début d’année, c’est le premier volume de l’intégrale des symphonies de Schubert par Edward Gardner et le City of Birmingham Symphony Orchestra. Gardner et le CBSO se connaissent très bien, car le chef anglais a été le principal chef invité de cet orchestre entre 2011 et 2016 et ils ont déjà enregistré ensemble une intégrale des symphonies de Mendelssohn. Enregistré les 9 et 10 juillet 2018, cet album comprend deux symphonies de jeunesse … Continuer de lire Jeunesse et maturité

Women’s fate

Katya Kabanová’s fate in Leos Janácek’s opera is to suffer and die. Such is the fate of many opera heroins. Such has been the fate of women for centuries. Katya cannot live and be happy, because women are not designed by society to live and be happy. Whether the story takes place in 19th century Russia as in the play which inspired the story of Janácek’s opera, or whether the story takes place in the 1970s as in the staging imagined by Richard Jones for the new production of Katya Kabanova at the Royal Opera House, the issue remains the … Continuer de lire Women’s fate