Calendrier musical de l’Avent – 17

Quand j’ai vu la couverture de cet enregistrement pour la première fois, j’avoue que j’ai eu peur: peur de la guimauve kitsch et du sentimentalisme. Mais une fois que j’ai commencé à écouter, j’ai été conquise par la beauté de la voix d’Olga Peretyatko et sa musicalité.0886445961270_600.jpg

Après la découverte d’un siècle d’opéra italien à l’épisode précédent, voici un enregistrement qui permet de découvrir l’évolution d’un siècle de chant russe, à travers des extraits d’opéra et des chansons, depuis Rouslan et Ludmilla de Glinka jusqu’à Moscou, Tcheriomouchki de Chostakovitch. Ecouter cet enregistrement, c’est se plonger dans un bain de douceur, de beauté et de nostalgie. Voilà, je suis un peu fatiguée ce soir et assez incapable d’écrire un long texte sur ce merveilleux disque, car la journée a été longue, mais je vous le conseille vraiment. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s